Catalogue produits « Bois des territoires du Massif central™ »

La forêt dans le Massif central

  • un taux de boisement de 36 %.
  • 2,5 millions d’hectares de forêts de production
  • 3,4 tonnes/an de CO2 séquestrées par hectare de forêt gérée

Résineux : SAPIN I EPICEA I DOUGLAS I MELEZE I PIN SYLVESTRE

Feuillus : CHENE I HETRE I PEUPLIER I CHATAIGNIER I ROBINIER

Le sapin

Présentation

Arbre de grande taille (jusqu’à 30 mètres de hauteur) et de fort diamètre (environ 1 mètre), le sapin pousse dans les zones montagneuses (au-delà de 800 mètres d’altitude) mais également en plaine. Son tronc est conique, avec une écorce lisse.

Description du bois

Le bois de sapin est blanc crème, parfois avec quelques colorations rosées. Les cernes sont bien marquées et le fil est droit. Le grain est fin à moyen selon la vitesse de croissance. Le duramen n’est pas distinct de l’aubier.

Ressource

  • Espèce : sapin blanc ou pectiné (abies alba)
  • Disponibilité dans le Massif central : très importante
  • Le sapin est la première essence résineuse française en volume
  • Ne pas confondre avec le sapin du Nord
Utilisations

  • Charpente
  • Ossature
  • Poteaux
  • Lamellé-collé, contre collé
  • Menuiserie intérieure

L’épicéa

Présentation

Il est originaire des régions froides de France et d’Europe. En dehors de son aire naturelle, sa croissance est beaucoup plus rapide. Son diamètre varie d’environ 40 jusqu’à 80 cm et peut aller jusqu’à 40 mètres de hauteur.

Description du bois

Le bois d’épicéa a un grain fin. Il est de couleur blanc crème. Le duramen n’est pas distinct de l’aubier. Les cernes sont étroites et régulières sur les arbres de régions froides alors qu’elles deviennent larges et irrégulières sur les arbres en zone tempérée. Les poches de résines sont assez fréquentes.

Ressource

  • Espèce : épicéa commun (picea abies)
  • Disponibilité dans le Massif central : très importante
  • Bois à croissance plus rapide en France que dans les zones froides de l’Europe
Utilisations

  • Charpente
  • Ossature
  • Poteaux
  • Lamellé-collé, contre collé
  • Menuiserie intérieure

Le douglas

Présentation

Cette espèce originaire d’Amérique du Nord, a été introduite en France au 19e siècle. Sa croissance rapide permet d’obtenir des arbres au fût très droit atteignant environ 40 mètres de haut. Son écorce est épaisse et crevassée.

Description du bois

Son duramen rouge est distinct de l’aubier de couleur crème. Le Douglas présente un fil droit et un grain moyen.

Ressource

  • Espèce : “Pin de l’Orégon“ ou “Sapin de douglas (pseudotsuga menziesii)
  • Disponibilité dans le Massif central : très importante
Utilisations

  • Charpente
  • Ossature
  • Poteaux
  • Lamellé-collé, contre collé
  • Aménagement extérieur (bardage, terrasse…)
  • Menuiserie intérieure

Le mélèze

Présentation

Le genre Larix appartient à la famille des Pinacées et compte une dizaine d’espèces. Elles poussent uniquement dans l’hémisphère nord moitié nord : en Europe, en Asie (Russie orientale et Sibérie) et en Amérique du Nord. Ils peuvent atteindre facilement 20 à 45 mètres de haut. Le mélèze perd ses aiguilles en automne et en hiver. C’est un bois mi-dur et hétérogène avec l’aubier apparent.

Description du bois

Le duramen est brun rougeâtre et fonce sous l’effet de la lumière et du vieillissement. Il est clairement distinct de l’aubier. L’aubier, très étroit chez les provenances de montagne, est de couleur blanc jaunâtre. Le fil du bois est généralement droit. Le grain est fin à moyen, mais grossier dans les bois de plaine à climat tempéré.

Ressource

  • Espèce : mélèze européen Larix Decidua, mélèze japonais Larix Kaempferi et mélèze hybride, présents dans le Massif Central
  • Disponibilité dans le Massif central : moyenne
  • Ne pas confondre avec le mélèze de Sibérie
Utilisations

  • Charpente
  • Ossature
  • Poteaux
  • Lamellé-collé, contre collé
  • Aménagement extérieur
  • Menuiserie intérieure
  • Mobilier urbain
  • Parquet

Le pin sylvestre

Présentation

Essence très répandue en France, on la rencontre sur toute la moitié nord du territoire. Il est très présent dans les zones montagneuses de faible altitude. Cette essence, à croissance lente, génère des fûts longs et rectilignes.

Description du bois

Il possède un aubier blanc-beige distinct et un duramen de couleur rosée à brun-rouge. Son fil est généralement droit et son grain fin.

Ressource

  • Espèce : pinus sylvestris
  • Disponibilité dans le Massif central : très importante
  • Le pin sylvestre pousse un peu partout en France. C’est une espèce dite « pionnière ».
Utilisations

  • Charpente
  • Ossature
  • Poteaux
  • Lamellé-collé, contre collé
  • Aménagement extérieur
  • Menuiserie intérieure

Le chêne

Présentation

Le chêne est l’arbre le plus répandu en France, avant le pin où il représente 40 % des essences, feuillus et conifères confondus.

Entre 200 et 600 espèces existent à travers le monde, situées majoritairement dans l’hémisphère Nord, dont une vingtaine d’espèces poussent spontanément en Europe et huit en France (chênes vert, liège, kermès, tauzin, sessile, pédonculé, pubescent et chevelu).

Rustiques à semi-rustiques, le chêne apprécie une place en plein soleil dans un endroit dégagé et peut coloniser des milieux extrêmement diversifiés : zones arides (Afrique du Nord, Californie), zones tropicales humides (Colombie, Amérique centrale) et régions tempérées (Europe, Amérique du Nord, Asie centrale).

Description du bois

Il possède un aubier clair, peu épais et doit être traité. Son duramen varie de brun blanc à brun foncé. C’est un bois dense et lourd. Son fil est droit, régulier et son grain moyen qui peut être fin à grossier avec des zones poreuses. Sa couleur fonce avec la patine du temps.

Ressource

  • Espèce : genre Quercus
  • Disponibilité dans le Massif central : importante
  • La ressource nationale est abondante et comprend des chênes de grande qualité. La France est d’ailleurs le 2e producteur mondial de chêne
Utilisations

  • Structure
  • Bardage
  • Aménagement extérieur
  • Menuiserie
  • Agencement intérieur

Le hêtre

Présentation

Le hêtre est une espèce d’arbres à feuilles caduques, indigène d’Europe, appartenant à la famille des Fagaceae, tout comme le chêne et le châtaignier.

Il est l’une des principales essences constitutives des forêts tempérées caducifoliées d’Europe où on peut le trouver en peuplements exclusifs de hêtraies pures ou le plus souvent associé à d’autres espèces majeures dans des forêts feuillues, principalement avec le Chêne rouvre, ou dans des forêts mixtes avec le Sapin pectiné ou l’Épicéa commun.

Description du bois

C’est une essence de couleur claire, allant du gris-blanc au rosé clair. Son cœur est parfois rouge. Le fil est droit et le grain très fin.

Ressource

  • Espèce : hêtre commun, Fagus sylvatica
  • Disponibilité dans le Massif central : importante
  • Il s’agit de la deuxième essence feuillus la plus répandue en France, après le chêne
Utilisations
  • Structure (rare)
  • Revêtement intérieur (parquet)
  • Agencement Menuiserie (mobilier)
  • Aménagement extérieur (après traitement)

Le peuplier

Présentation

Les peupliers sont des arbres du genre Populus qui englobe 35 espèces des régions tempérées et froides de l’hémisphère nord. Il comprend aussi de nombreux hybrides naturels ou artificiels (créés par l’homme).

Les peupliers, arbres à la croissance rapide se rencontrent rarement en forêt dense mais plutôt dans les ripisylves et aux abords des zones humides. Ils croissent sur les terrains humides voire temporairement inondés.

Leur culture est nommée populiculture. En dehors des espèces spontanées, de nombreuses variétés ou cultivars sont à la disposition des sylviculteurs (populiculteurs).

Description du bois

C’est une essence de couleur claire, blanc à grisâtre. Son fil est droit, légèrement ondulé. Son grain est fin et uniforme à l’aspect satiné.

Ressource

  • Espèce : genre Populus de la famille des Salicacées
  • Disponibilité dans le Massif central : limitée (cultivé)
  • Les arbres croissent très rapidement
Utilisations
  • Structure (rarement)
  • Enveloppe (avec traitement)
  • Revêtement intérieur (sauf parquet)
  • Agencement Menuiserie (panneaux contreplaqué ou lattes)

Le châtaignier

Présentation

Le châtaignier est un arbre majestueux appartenant à la même famille que le chêne. Il peut atteindre 30 mètres de hauteur. Avec l’âge, sa cime devient large et bien fournie. Son écorce, d’abord lisse et grise, devient brune et fissurée.

C’est un arbre présent dans de nombreux pays, à l’état spontané ou cultivé. On le trouve tout autour de la Méditerranée et en Asie Mineure.

Il se plaît en montagne moyenne (800 m) et pousse parfois jusqu’à 1200 m d’altitude. Il apprécie la chaleur et une exposition au soleil ou à mi-ombre. Il craint les grands froids et les terrains calcaires. Il se contente de sols pauvres, acides ou sableux. Il produit des fruits : les châtaignes.

Description du bois

Son aubier est blanc jaunâtre. Le duramen apparaît jaune-brun. C’est un bois au fil droit, au grain moyen qui comporte des zones poreuses. Il est très durable ce qui lui permet d’être employé à l’extérieur.

Ressource

  • Espèce : châtaignier commun ou Castanea sativa est un arbre de la famille des Fagacées
  • Disponibilité dans le Massif central : régulière
Utilisations
  • Charpente
  • Menuiserie intérieure et extérieure (huisserie, porte, fenêtre, escalier, plinthes,…)
  • Ébénisterie
  • Terrasse, jardinières, barrières, portail
  • Parquet

Le robinier

Présentation

Originaire de l’est de l’Amérique du Nord, le robinier faux-acacia a été importé en France en 1601 par Jean Robin (arboriste des rois Henri III, Henri IV et Louis XIII). Il y est généralement considéré comme une espèce envahissante. En Europe et dans les zones de répartition nord-américaines nouvellement colonisées, il pousse sur des sites beaucoup plus secs que ceux situés dans son aire d’origine.

C’est un arbre de basse altitude (au-dessous de 700 m) qui s’est naturalisé dans l’ouest de l’Europe, ne dépassant pas les Pays-Bas au nord, ainsi que dans les zones tempérées des autres continents. Il a été largement planté pour stabiliser les terrains sablonneux ou rocailleux et pour son bois.

Description du bois

Bois à l’aubier très clair. Son cœur jaune ou jaune verdâtre s’assombrit avec le temps. Fil droit ou un léger contre-fil. Grain grossier. Zone poreuse marquée entre chaque cerne. Dense, dur, avec un aspect lustré, il constitue une alternative aux bois exotiques.

Ressource

  • Espèce : Robinia pseudoacacia est une espèce de la famille des Fabacées
  • Disponibilité dans le Massif central : limitée
Utilisations
  • Structure (immergées ou dans le sol)
  • Enveloppe
  • Aménagement extérieur