Un nouveau programme collaboratif visant au développement de la certification BTMC™ est lancé depuis février 2021. Ce programme d’actions est porté par l’association BTMC en coopération avec les trois Unions Régionales des Communes forestières (Auvergne Rhône Alpes, Nouvelle-Aquitaine et Occitanie)

Intitulé de l’opération :
« Accroître les retombées territoriales de la construction bois grâce à BTMC™»

 

Avec un budget total de 613 000 euros sur 24 mois, l’ensemble des partenaires du programme apporte un soutien indispensable au développement du bois local certifié à l’échelle du Massif central. Le financeur principal de l’opération est l’Etat, grâce à la mobilisation du Fonds National d’Aménagement et de Développement du Territoire (FNADT). En effet, l’État, dans le cadre de sa politique Massif central animée par le Commissariat du Massif central soutient notre action qui concoure à mettre en œuvre les choix stratégiques de la politique d’aménagement du territoire. Les régions Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté, Nouvelle Aquitaine et Occitanie Pyrénées-Méditerranée soutiennent également cette opération ainsi que l’interprofession nationale France Bois Forêt.

 

Le programme d’action se donne un objectif : la certification BTMC™ doit devenir un réflexe de prescription.

Cette opération s’intègre au Plan de relance de l’État, pour ancrer la certification dans la demande actuelle et future. Comme de nombreux projets soutenus par ce dispositif, ce soutien financier vise à une relocalisation de l’économie, une économie moins carbonée et une gestion durable de nos ressources pour un impact moindre de nos activités. Le programme se décompose ainsi en 3 axes :

  1. Accompagner projets et acteurs pour orienter les investissements vers le bois local certifié
  2. Développer des outils numériques au service de la filière et des territoires
  3. Coopérer avec les autres acteurs du Massif central et des autres massifs

 

Acheter un bois certifié BTMC, c’est l’assurance d’un produit local et durable.

 

Enfin, dans le cadre de cette opération, un premier comité de pilotage se déroulera le mardi 23 novembre. Il réunira les acteurs de la certification et l’ensemble des partenaires financiers.

Nous vous souhaitons

une belle année 2022

 

Une année prometteuse pour le bois local certifié grâce à votre engagement !

La Communauté Urbaine de Limoges Métropole, s’associe à l’association Bois des Territoires du Massif central, à l’association des Collectivités Forestières et Fibois Nouvelle Aquitaine pour vous proposer un temps d’échange dans le cadre du Plan Climat Air Energie Territoire (PCAET) de Limoges Métropole sur la thématique des constructions-rénovations publiques en bois local.

 

Rendez-vous le 28 janvier 2022 à 9H00
à l’ESTER Technopole de Limoges
salle Hermès

 

Le rôle de la commande publique dans le développement de l’économie locale et soutenable sera placé au centre du débat. La journée sera ponctuée d’interventions d’acteurs porteurs de solutions et d’initiatives qui visent à développer l’usage du matériau bois dans les bâtiments publics.

Participer à cette rencontre c’est s’informer des enjeux liés à la mobilisation de la ressource locale et des moyens existants pour la valoriser, notamment grâce au plan de Relance.


Programme de la journée :

De 9H00 à 12H30 :

  •  Introduction de la journée par Madame Emilie Rabeteau, Vice présidente de Limoges Métropole
  • Témoignages d’acteurs de la construction bois
  • La mobilisation des bois des forêts publiques dans les projets de construction par l’Office National des Forêts
  • Le bois dans la construction et ses performances environnementales à l’heure de la RE 2020 par FIBOIS Nouvelle-Aquitaine
  • Le bois local dans la commande publique par l’association des Collectivités forestières
  • La certification BTMC démarche inscriptible dans les marchés permettant
    de garantir une traçabilité sur l’origine des bois et une transformation en circuit-court par Clément Blasco, coordinateur de l’association BTMC

De 12H30 à 14H30 : Déjeuner au sein d’Ester et poursuite des échanges

De 14H30 à 16H30 : Visite d’un bâtiment public ayant fait la part belle au bois local : le pôle culture de la commune de Couzeix, en présence des acteurs du projet (maîtrise d’ouvrage et maître d’œuvre).


A noter : Les capacités d’accueil étant limitées à 50 personnes, merci de vous inscrire rapidement. Le passe sanitaire sera demandé à l’entrée. En cas de dépassement de la jauge le matin, il vous sera proposé de suivre le temps d’échange en visioconférence.

 

Pour participer et réserver, remplissez le formulaire d’inscription en ligne en cliquant ici.

Consultez le courrier d’invitation en cliquant ici.

 

Des questions ? Contactez les référents chargés de l’organisation :

Collectivités Forestières Nouvelle-Aquitaine
Théodore DUBOS
Chargé de mission Bois Construction
06.68.02.99.01
theodore.dubos@communesforestieres.org

Bois des Territoires du Massif Central
Clément BLASCO
Coordinateur
06.16.82.47.88
clement.blasco@certificationbtmc.org

 

A compter du 1er janvier 2022, les entreprises certifiées BTMC devront appliquer les exigences du nouveau référentiel.

C’est un travail de fond qui a été mené depuis 2017, dès la sortie de la première version. En effet, depuis le lancement de la première version, les différents acteurs de la démarche (entreprises, auditeurs, membres d’ABTMC) ont fait remonter les points d’amélioration qui pouvaient être apportés au Référentiel de certification. Suite à ces remontées d’information, 4 groupes de travail ont été organisés entre 2018 et 2020 pour partager et prendre en compte ces retours de terrain.

Suite à la publication de cette nouvelle version du Référentiel, nous partagerons très prochainement un document présentant en un coup d’œil les changements opérés.

 

Le Référentiel 2.0 applicable au 1er janvier 2022 adopté par le conseil d’administration d’ABTMC le 4 novembre 2021 est disponible :

  • Téléchargez le document complet du référentiel de certification BTMC au format pdf
  • Ou visualisez en ligne sur Calaméo :

 

Tout au long du processus, nous nous sommes fait accompagner par CERIBOIS qui a une expertise forte dans ce domaine.

Grâce à ce travail, la certification BTMC est en très bonne voie pour obtenir l’accréditation par le COFRAC. En effet, le Comité Français d’Accréditation a évalué l’impartialité de notre démarche et devrait se prononcer dans les prochains jours.

 

Lundi 15 novembre, dans le cadre de la semaine COOP’BTP, dédiée au BTP et à l’économie circulaire, nous visitions à vos côtés le chantier de l’école maternelle de la Croze, à Billom, dans le département du Puy-de-Dôme. Le projet fait appel à du bois certifié BTMC™ pour les lots charpente et menuiserie. De nombreux acteurs du projet ont pu se rendre disponible pour cet après-midi, notamment Monsieur Jean-Jacques CAVALIERE, Vice-Président à l’économie pour Billom Communauté, Monsieur le Maire de la commune de Billom, Jean-Michel CHARLAT, maître d’ouvrage du projet, Monsieur Aurélien THOMAS, architecte au sein du Cabinet Rue Royale Architectes, maître d’œuvre, mais aussi Clément BLASCO, Coordinateur de la certification BTMC™. La visite a donné lieu à de riches échanges entre visiteurs et acteurs du projet, lors d’un temps dédié à l’utilisation des matériaux locaux et biosourcés dans les projets de construction et d’aménagement publics.

Pour l’occasion, Rue Royale Architectes avait édité un livret de présentation du bâtiment : consultez le document au format PDF.

L’événement a aussi été l’occasion de présenter la nouvelle exposition photographique itinérante de l’association, Au Fil du Bois, mettant en lumière les projets BTMC™ et les entreprises certifiées du Massif central.

Madame Jocelyne GLACE LE GARS, Conseillère départementale de la commune de Billom, ainsi que Monsieur Jean-Philippe PERRET, Vice-Président à la transition écologique au Conseil départemental du Puy-de-Dôme, ont aussi fait le déplacement pour cette visite placée sur la valorisation des bois locaux et des savoirs-faire associés. L’enjeu de la traçabilité des bois a été souligné.

   

Les 16, 17 et 18 novembre derniers, les salariés de l’association Bois des Territoires du Massif Central étaient invités au Salon des Maires et des Collectivités Locales sur le stand de la Fédération Nationale des Communes Forestières aux côtés des certifications Bois des Alpes, Bois des Pyrénées, Lignum Corsica et le label Bois de France. Avec un espace dédié présentant les enjeux de traçabilité, nous avons pu échanger avec vous, élus, prescripteurs, étudiants ou bien encore entreprises. L’occasion de souligner l’intérêt de valoriser nos bois locaux grâce à la construction bois. Une brochure spécialement conçue pour l’occasion a été éditée par la FNCOFOR, présentant les différentes démarches existantes sur le territoire français, et leurs particularités.

Encore merci aux à la Fédération Nationale des Communes Forestières pour l’invitation, et merci à toutes les Unions Régionales présentes sur les massifs pour leur soutien quotidien !

L’interprofession nationale France Bois Forêt a participé au financement de cette opération.

Ecole en bois certifié

Bois des territoires du Massif central participe à la semaine de la COOP’BTP ! Dédiée à la fois aux acteurs du BTP et de l’économie circulaire, cette semaine sera ponctuée de visites de chantiers, de sites, d’ateliers ou encore d’un forum. Cette semaine est organisée à l’initiative du SBA – Syndicat du Bois de l’Aumône et portée par Macéo.

Nous serons particulièrement mobilisés lors de la première journée, lundi 15 novembre, à l’occasion d’une visite du chantier de l’école de Billom. Cet ouvrage public en cours de réalisation a fait la part belle au bois local certifié du massif central, aussi bien en structure qu’en parement, grâce à la mobilisation de l’entreprise Maliges. Les menuiseries bois sont également certifiées BTMC™, fabriquées et posées par l’entreprise Genevrier.

L’occasion d’échanger ensemble sur l’utilisation des matériaux locaux et biosourcés dans des projets de construction. Au programme de 14H à 16H :

  • Visite du chantier avec présentation des différentes fonctionnalité du bâtiment
  • Échanges en présence de Monsieur le Maire, Jean-Michel Charlat et l’architecte associé du projet, Aurélien Thomas de Rue royale architectes.

 

Venez découvrir les solutions BTP en faveur de l’économie circulaire, et créez vous même votre programme !

Pour s’inscrire : rendez-vous sur la page de la Coop’B-TP 2021

 

Visualisez la carte des lieux de l’évènement COOP’BTP 2021 :

Retour en images sur l’Assemblée Générale du 24 septembre, sur la commune de Mazet-Saint-Voy, dans le département de la Haute-Loire. Après de nombreux mois, les entreprises certifiées, les adhérents de l’association, les membres de son Conseil d’Administration et ses partenaires ont pu se réunir en présentiel, pour ce rendez-vous incontournable dans la vie de la structure.

Après le rapport moral présenté par le président, Jean-Christophe MONTMARTIN, le rapport d’activité, le bilan comptable et les perspectives de développement pour l’année à venir ont été exposés. Les mandats au sein du Conseil d’Administration arrivant à échéance et des postes étant vacants, Rémi GENEVRIER, de l’entreprise Genevrier Menuiserie, Laurent GUILHOT de l’entreprise Guilhot Construction Bois  ainsi que Francis MALIGES de l’entreprise Maliges ont pris place au sein du Collège « Entreprises ». Tous les trois ont été élus à l’unanimité. Il en va de même pour le Collège « Elus » où quelques changements ont été opérés. Retrouvez ici la liste complète du nouveau Conseil d’administration.

Dans un second temps, Mathieu CONDAMIN, de FIBOIS 42, a présenté le projet PABLO, une marque pour concevoir des panneaux acoustiques performants. Puis, l’Assemblée Générale s’est terminée par la signature de l’accord de Partenariat entre Bois de France et BTMC.

Pour clore cette journée, les participants ont pu visiter les ateliers du charpentier-constructeur bois Guilhot Construction Bois qui est certifié BTMC avant de se réunir pour un temps convivial autour d’un pot.

 

Une réunion de travail se déroulera le jeudi 21 octobre 2021 à 10H en visioconférence. Ce temps d’échange sera l’occasion de réunir les acteurs de la filière (entreprises de 1ère et seconde transformation, prescripteurs et partenaires) pour définir ensemble des sections standards de bois collés de structure. L’objectif : limiter le nombre de sections afin d’optimiser coûts et délais pour produire du lamellé-collé, BMA, BMR en bois certifiés BTMC et PEFC. Voici les raisons qui nous poussent à organiser cette concertation :

Poteau en Lamellé-collé certifié BTMC

La traçabilité

La certification BTMC garantit une traçabilité à 100% de la provenance des bois issus des forêts du Massif central. Cette traçabilité est donc appliquée à la fabrication des produits techniques comme le bois lamellé-collé (BLC) ou encore le bois massif abouté (BMA) et le bois massif reconstitué (BMR).

Cette traçabilité exige la mise en place par les fabricants d’une séparation physique des bois sur l’ensemble des étapes de transformation. Les entreprises certifiées BTMC qui produisent ces bois techniques, appelés « lamellistes », ont donc l’obligation de séparer physiquement les bois BTMC. Cependant, à ce jour, de nombreuses sections sont utilisées dans le secteur pour construire des bâtiments bois performants, sans parler des différentes essences mais aussi des classes de résistances mécaniques qui s’imposent selon les contraintes structurelles. Ainsi, il apparait opportun et même primordial pour certains acteurs de limiter le nombre de sections.

Unité de fabrication certifiée BTMC pour le Lamellé-collé – Monnet-Sève Sougy

Des exemples de bâtiments utilisant du bois collé certifié BTMC existent déjà et démontrent qu’il est possible de fabriquer des bois techniques à « haute valeur ajoutée » avec des essences locales.

Une réunion de concertation pour lever les freins

Les points suivants seront abordés lors de ce travail de concertation :

  • 1.Produits
    -Validation des sections de lamelles
    -Définition des essences, longueurs
    -Choix des résistances mécaniques des lamellés collés produits
  • 2.Organisation de la production
    -Mobilisation des scieries BTMC
    -Capacité de production
    -Stockage
  • 3.Commercialisation
    -Approvisionnement des chantiers BTMC
    -Réflexion sur de nouveaux débouchés

Participez aux échanges

Si vous souhaitez participer, merci de nous écrire un mail à l’adresse contact@boisterritoiresmassifcentral.org afin de vous inscrire.

Enfin, cette initiative s’appuie sur l’expérience de l’association Bois des Alpes, à l’origine des Nouvelles Matinales.