,

Bois local dans la construction : un marché en effervescence (juillet 2021)

,

Assemblée Générale BTMC™ 2021

,

Pourquoi la certification BTMC™ exige-t-elle du bois sec ?

Le bois est un matériau vivant qui réagit aux intempéries et au temps qui passe. La raison ? Sa complexité cellulaire ! L’eau que l’arbre contient ne s’évapore pas dès lors qu’on le récolte, il garde donc un certain taux d’humidité qui peut nuire à son produit fini. En effet, en fonction de ce taux, les dimensions du bois changent, et ce, dans trois directions : l’axiale, la tangentielle et la radiale. Son anisotropie* peut alors créer des inégalités de dimensions, des voilages, des fentes ou bien encore des gauchissements lors du sciage.

Afin de pallier ces phénomènes, le séchage des bois est essentiel. En diminuant le degré d’humidité du bois par convection, il est possible de conserver sa qualité optimale et sa mise en œuvre en est facilitée. Cela va permettre une protection naturelle contre les attaques de champignons et d’insectes xylophages, mais aussi le rendre plus résistant lors de sa mise en œuvre ou face au détérioration liées au temps.

Une pièce de bois usinée, fabriquée par la Menuiserie Genevrier dans la Loire.

Le séchoir artificiel de la scierie Montmartin et fils dans la Loire.


Cependant, le séchage agit sur le bois en diminuant son volume. Pour assurer les bonnes dimensions lors de la livraison, le scieur s’assure de prendre en compte le retrait dimensionnel, et prévoit une surcote systématique lors de son approvisionnement. Ensuite, il s’assure de l’équilibre hygroscopique du bois afin de ne pas altérer ses propriétés mécaniques, et optimise ainsi, grâce au séchage, son stockage et ses conditions de transformation.

Il est possible de sécher le bois grâce à deux méthodes :

  • la méthode naturelle à l’air libre et à l’abri des intempéries
  • la méthode artificielle grâce à une pompe à chaleur, à l’air chaud climatisé ou la mise sous vide
C’est donc dans un soucis de qualité et de mise en œuvre que le cahier des charges de la certification BTMC™ exige et contrôle le séchage de ses bois en fonction de ses usages.

 


Tableau récapitulatif des normes de séchage des bois


 

CATEGORIE

TYPOLOGIE

TAUX D’HUMIDITE

REMARQUE

Usage structurel
En toiture « chaude » (structure intérieure en milieu sec) H% ≤ 15%, à l’exception des charpentes massives fléchies de plus de 140mm d’épaisseur (feuillus et résineux) pour lesquelles H% doit être inférieur ou égal à 18% ;
En toiture « froide » (charpente abritée soumise à variation hygrométrique) H% ≤ 20%
Chevrons et tasseaux H% < 18 %
Bois de construction (ossature bois) H% ≤ 18% suivant le DTU 31.2
Charpente lamellé-collée H% ≤ 14%
Usage non structurel
Parquets 8%≤ H% ≤ 12% suivant le DTU 51.2
Menuiseries intérieures H% < 13 % pour les pièces chauffées suivant la NF EN 14221 et le DTU 36.2
Menuiseries intérieures H% < 16 % pour les pièces non-chauffées suivant la NF EN 14221 et le DTU 36.2
Parement extérieur H% feuillus ≤ 17% suivant le DTU 41.2
Parement extérieur H% résineux ≤ 19% suivant le DTU 41.2
Platelages extérieurs H% < 18% suivant le DTU 51.4
Menuiseries extérieures H%<16% selon la NF EN 14220

Certains bois de construction considérés comme non structurels comme la volige ou les liteaux ne sont soumis à aucune exigence de séchage. 

Télécharger le tableau en version PNG

 

A noter : Pour un marché public, l’exigence du bois sec selon usage est une obligation. En cas de désordre constaté, la décennale peut être caduque si cette obligation n’a pas été respectée. L’ensemble de la chaîne de transformation doit donc intégrer cet enjeu de bois sec : de la scierie aux poseurs. Le scieur fournit du bois sec (taux humidité selon usage indiqué dans le tableau ci-dessus, par défaut <20%) à son client dès lors qu’il est vendu sous BTMC™.

 

*Anisotropie : État, qualité d’une substance anisotrope, dont les propriétés varient selon la direction considérée. [Définition proposée par www.lerobert.com]

,

Visite de chantier BTMC™ : le collège et le gymnase de Joyeuse

Jeudi 8 juillet 2021, nous visitions le chantier du collège et du gymnase localisé sur la commune de Joyeuse. Ce chantier met en œuvre un volume de 160m3 de bois local et durable certifié BTMC™. A l’origine du projet, le Conseil Départemental d’Ardèche pour le collège et la communauté de communes du pays de Beaume-Drobie pour le gymnase ont manifesté une forte volonté d’utiliser du bois local certifié. Un projet ambitieux conçu pour réduire au maximum l’impact écologique de ces deux ouvrages.

 

Le collège comprend un étage complet en ossature bois, une charpente bois ainsi que des menuiseries bois hautes performances. Le gymnase se compose principalement d’une ossature bois et d’une charpente bois en poutres treillis d’une portée de 30 mètres. Grâce à un habillage phonique et 90% des menuiseries extérieures en bois massif, le projet promet d’être un lieu chaleureux et accueillant.

Le bois massif de structure, le bois massif abouté et le bois massif reconstitué sont tous certifiés BTMC™ sur l’ensemble du projet. L’entreprise ardéchoise Moulin Charpente, en cours de certification BTMC™, travaille à la réalisation de ces deux ouvrages. L’approvisionnement en bois est possible grâce aux entreprises puy-domoises Bois Collé d’Auvergne et ELP Bois, toutes les deux certifiées BTMC™. La scierie ELP Bois a veillé à s’approvisionner dans un rayon de 40 kilomètres par rapport à sa localisation, dans les forêts du Livradois-Forez.

Le collège devrait accueillir ses 300 élèves au retour des vacances d’hiver de 2022. Ce bâtiment, à haute performance environnementale remplacera l’ancien collège de Joyeuse qui avait été construit au début des années 1960, devenu obsolète. Il offrira ainsi, en plus de sa valeur esthétique et chaleureuse, une bonne isolation pour un confort optimal été comme hiver.

 

 

,

SARL Genevrier se certifie BTMC™

SARL Genevrier a rejoint la certification BTMC™ au mois de mai !

Créée en 1975, l’entreprise familiale d’agencement et menuiserie a aujourd’hui 20 salariés. Elle est spécialisée dans la construction de maisons en bois et met le savoir-faire de ses artisans au profit de ce matériau. Elle donne la possibilité à tous les champs des possibles grâce à des prestations sur mesure.

La SARL Genevrier reste à la pointe de la technologie grâce à sa veille sur les évolutions techniques, sociales et environnementales. Avec une attention portée à un secteur d’action de 150 kilomètres aux alentours d’Andrézieux-Bouthéon, la certification vient confirmer le désir de la menuiserie de travailler localement. Elle travaille dans une logique de développement de l’économie du territoire et de circuits courts, mais porte aussi un message fort pour la protection de notre environnement grâce à sa certification PEFC.

 


Contactez la SARL Genevrier

Avenue Benoit Fourneyron – Parc Beaunier
42160 Andrézieux Bouthéon

04 77 55 21 36

Découvrez leur site internet

,

A vos CV, on recrute un.e chargé.e de mission !

,

SNBD Vieu rejoint le réseau BTMC™

SNBD Vieu, entreprise implantée dans le Tarn, a rejoint la certification BTMC™ !

Cette entreprise de négoce se fournit dans des scieries du Cantal, du Tarn et de l’Aveyron. Cela lui permet de proposer des bois raisonnés localement, tout en assurant une traçabilité de ses produits bois. Les traitements utilisés sont écologiques, dans une logique de développement durable.

Avec une grande offre de produits certifiés BTMC™, SNBD Vieu affirme sa démarche dans l’économie locale.

L’entreprise accompagne ses clients et œuvre à la réalisation de leurs projets de construction et de rénovation en apportant des solutions sur mesure.


Contactez SNBD Vieu

20 Boulevard du Docteur Pontier
81300 GRAULHET

05 63 34 52 67

Consultez leur site internet

,

DPM scierie rejoint la certification BTMC™

DPM scierie est la première entreprise certifiée Bois des Territoires du Massif Central™ de l’année 2021 !

Dès sa création en 2009, la scierie cantalienne met un point d’honneur à assurer la traçabilité de ses bois. Elle s’approvisionne dans les forêts du Massif central dans le Cantal, la Corrèze et l’Aveyron, ce qui lui permet une maîtrise totale de sa chaîne de production.

L’entreprise familiale, ancrée sur son territoire, s’efforce de rester à la pointe de la technologie. Elle s’adapte aux demandes particulières et se sert de ses machines dernier cri pour un travail sur mesure. La scierie développe ainsi ses compétences et ses services d’années en années à destination de ses clients.

Dans un soucis de développement durable, DPM scierie valorise ses déchets grâce à la vente de ses connexes dans la Lot. Sa certification BTMC™ affirme ses valeurs, et appuie l’engagement pour la filière bois locale portée par l’entreprise et ses 9 salariés.

 


Contactez DPM scierie

Les Places
15220 Saint-Mamet-la-Salvetat

04 71 64 71 51

Découvrez leur site internet

,

Conférence de Presse : focus sur la restructuration du centre de vacances d’Espalion (Aveyron)

En Aveyron, la commune d’Espalion dit oui au bois local pour la réhabilitation de son pôle touristique ! Ce projet 100% aveyronnais fait appel à la certification BTMC™. Les retombées du bois transformé à moins de 30 kilomètres du projet, vont profiter aux acteurs de la filière bois du département.

Cette conférence de presse, qui a eu lieu le 21 avril dernier, a réuni les acteurs du projet : les élus de la commune d’Espalion, les gérants de Charles et Mouysset Charpentes, CM Bois et Habitat (entreprises en cours de certification) et Bois du Rouergue (entreprise certifiée BTMC). Les partenaires de la démarche étaient également présents : l’association des Collectivités forestières Occitanie et l’Association Bois des Territoires du Massif Central.

Cet évènement a permis à la commune d’affirmer son engagement pour la filière bois locale, et d’annoncer son désir de collaboration pour construire d’autres projets en bois BTMC™ !

Les premiers coups de pioche donnés au mois d’avril dernier permettent à la commune d’Espalion de devenir un modèle d’usage du matériau bois dans la construction publique, avec 160 m3 de bois transformé utiles à ce projet ! Le choix du bois certifié BTMC™ pour la restructuration du centre de vacances « Aux portes des Monts Aubrac », c’est la réduction de l’impact carbone du projet, la valorisation de la ressource forestière locale et le développement de l’économie locale (boucle locale).

 

Consultez l’article des Collectivités forestières Occitanie en suivant ce lien